Eklaa

Jeu d’ombres et de reflets
  • client Sogelym
  • année 2021
  • domaine architecture, design
  • catégorie

    signalétique

Pour ce bâtiment tertiaire pensé comme une enveloppe transparente privilégiant très largement l’éclairage naturel, Bureau 205 a développé un système signalétique jouant sur l’ensoleillement des parties communes. Les interventions sont minimales et s’intègrent au projet architectural mais l’effet est garanti par le jeu des ombres portées.
Quel que soit le mode d’accès des visiteurs (à pied, en vélo ou en voiture), la signalétique est pensée en cohérence et évite tout message parasite qui dénaturerait l’architecture.
Quel que soit le mode d’accès des visiteurs (à pied, en vélo ou en voiture), la signalétique est pensée en cohérence et évite tout message parasite qui dénaturerait l’architecture.
L’objectif premier de Bureau 205 est de comprendre le projet architectural afin de dessiner une signalétique qui lui soit adapté. Le deuxième objectif est que les signes et signaux nécessaires à l’orientation des visiteurs ne s’opposent pas à l’esthétique du bâtiment. Pour cela, Bureau 205 recherche le moyen pour que les messages, nombreux, répondent à l’exigence de lisibilité/visibilité sans avoir besoin d’ajouter de matériaux ou de supports. Pour cela, une étude précise de l’état des surfaces et des matériaux en présence est menée afin de trouver la solution technique adaptée.
 
Entrée Nord
Entrée Nord
Entrée Sud
Entrée Sud
Dans le patio entièrement vitré, la signalétique indique sans ambiguïté les deux accès aux étages. La taille des lettres est pensée à l’échelle de l’espace dans lesquelles elles s’inscrivent ; leur positionnement joue de la succession des vitrages et du reflet sur le plafond laqué.
 
Le système signalétique intègre l’ensemble des informations utiles au bon fonctionnement du bâtiment. Ici, la certification Bream oblige la présence répétée de messages d’information. Leur traitement graphique permet qu’ils ne surgissent pas inutilement comme autant de panneaux disgracieux.
 
La signalétique respecte la volonté de transparence des architectes. Elle s’inscrit comme un lettrage sur les garde-corps vitrés. Elle joue de la double épaisseur du vitrage pour s’inscrire à la fois en sortie d’ascenseur et, en taille réduite, à chaque palier pour le visiteur qui préfère profiter des escaliers illuminés par le patio central.
 
S’agissant d’un bâtiment hébergeant plusieurs entreprises, le système signalétique intègre le marquage de l’entrée de  chaque lot afin d’assurer que les occupants soient clairement identifiés tout en respectant une cohérence d’ensemble.
Les circulations, les espaces et services communs bénéficient également d’un traitement particulier.
 
La signalétique se déploie jusqu’au second sous-sol. Elle est l’occasion d’interventions remarquées par les utilisateurs, qu’ils soient en vélo, moto ou voiture.
 
 

Architectes : AFAA Architecture
Fabrication et pose : Graphi-Pose